Notre non-allaitement {#rdvteammultiples}


Après avoir été une fidèle lectrice des articles mensuels, j’ai récemment rejoint la Team Multiples. Initialement, j’avais dit que je ne participerai pas à ce premier rendez-vous ayant pour thème l’allaitement. Puis, je me suis dit que je pourrai raconter pourquoi je n’ai pas allaité mes filles.
Lorsque nous avons envisagé d’agrandir notre famille, nous avons échangé avec le futur Papa sur l’allaitement. D’une part, je ne me sentais pas très à l’aise avec cet acte, pourtant si naturel mais qui à mes yeux révélait une part animale qui me déstabilisait. D’autre part, le futur Papa souhaitait donner les biberons. Je ne me voyais pas tirer le lait pour préparer les biberons que donnerait le Papa.

Puis, nous avons appris que nous attendions deux bébés. Ce que je ne voyais pas réaliser avec un, je ne l’imaginais encore moins avec deux. Néanmoins, je me laissais la possibilité de faire évoluer ma réflexion au cours de la grossesse.

J’avais tant de questions intérieures sur l’arrivée de nos petites chouettes que je ne voulais pas m’en rajouter. J’envisageais de faire la tétée de bienvenue. Je me réservais la possibilité de faire évoluer mon sentiment à ce moment là, avec un allaitement mixte éventuellement.

L’accouchement s’étant bien déroulé, j’étais en forme et donc j’ai souhaité faire la tétée d’accueil. Léa était déjà partie avec Papa en Néonat lorsque les équipes soignantes m’ont accompagnée en posant Zoé contre mon sein. Elle n’a pas été très « réceptive », dirons nous et de mon côté, je n’ai pas eu l’impression de lui avoir proposé beaucoup.

Le déclic éventuel n’a donc pas eu lieu. Lorsque la Néonat a téléphoné pour savoir ce que je souhaitais faire avec Léa, devaient-ils l’alimenter avec une seringue ou une nourette. J’ai répondu qu’il n’y aurait pas d’allaitement.

Le sur-lendemain, suite à notre transfert au CHU pour les problèmes intestinaux de notre petite Zoé, la pédiatre référante nous a parlé de l’éventualité de la nourrir avec du « lait de mère », plus digeste. C’est alors naturellement que j’ai demandé s’il était encore temps pour que je puisse moi-même le faire. Elle m’a répondu que si ma première intention avait été de ne pas allaiter, il existait des solutions. Elle ne me conseillait pas de le faire par obligation. Je la remercie pour ses conseils. Les jours suivants ont été tellement difficiles, psychologiquement, que cela aurait vraiment été compliqué.

Fin du questionnement ! Aujourd’hui, 4 mois après, je suis contente de notre choix. Nous avons partagé ces moments de biberons en famille. Nos filles les ont pris avec les mamies, les papys, les tatas, taties et tontons…

Si un jour la famille venait à s’agrandir à nouveau, nous rouvrirons sûrement le chapitre des questionnements… Chaque grossesse, chaque situation est différente…

 

Vous pouvez retrouver sur ce thème les articles des autres blogueuses TeamMultiples :

– Dans chaque petite chose il y a un ange : Les tétées doubles, quel bonheur 
Publicités

5 réflexions sur “Notre non-allaitement {#rdvteammultiples}

  1. Pingback: Allaiter des jumeaux, c’est possible ! #RDVTeamMultiples | Les passions de Maman Pouce

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s