Cinq mois et le temps qui passe tellement vite !

Oulala ! Comme les mois défilent ! Les premières semaines, mes petites chouettes dormaient de grandes plages horaires en journée. Malgré la fatigue des nuits hachées, j’avais du temps et notamment pour écrire ici. 

  
A cinq mois, maintenant, elles font de belles nuits mais la journée les siestes sont plus courtes. Forcément, sinon ce serait trop simple, leurs repos sont bien souvent décalés… Oui, histoire de tenir Papa et Maman en haleine toute la journée !

En avril, nous avons commencé la diversification ! Grand mot pour dire que nos Twins ont eu la chance de découvrir le goût de multiples légumes et fruits.

Carottes, potirons, asperges, courgettes, petits pois, pommes, poires, mangues, bananes, fraises… Nous faisons le marché et nous leur préparons purées et compotes maison. Une partie au congélateur permet de varier les plaisirs selon les jours. 

Début mai, nous avons également passé nos premières vacances en famille, juste tous les quatre. Les premiers rayons de soleil de l’Ile de Ré nous ont fait découvrir les joies des vacances familiales !

Enfin, nous avons commencé l’adaptation chez Nounou. Je reprends le travail dans deux semaines alors voici le temps qu’il nous reste pour prendre notre nouveau rythme et surtout profiter ensemble de ces moments privilégiés.

Le sommeil, question cruciale 

Grande question, surtout avec deux bébés et d’autant plus lorsque Papa et Maman sont de gros dormeurs… 

  
Durant le premier mois, la nuit, nous n’avions qu’une crapule à nos côtés, sa sœur étant en Néonat. Les nuits étaient agitées, comme les journées. Le contexte n’aidait pas, mais on sentait toute de même qu’elles étaient d’un naturel calme, avec un besoin de dodo.

Au retour à la maison, nous avons continué à donner des biberons toutes les quatre heures et donc nous réveillions nos petites chouettes. Il fallait suivre les courbes de croissance attentivement.

Fin janvier, vers un mois et demi, on a commencé à faire selon leurs demandes. Les biberons n’étaient plus forcément synchronisés et progressivement Léa a commencé à faire des nuits de 6h. Les périodes de dodo se sont allongées. Papa et Maman ont pu dormir plus de 4h d’affilée, comme cela a fait du bien. 

La contrepartie était que les journées étaient parfois complètement désynchronisées et désordonnées. Dur, dur, les biberons toutes les deux heures… 

Vers leurs trois mois, les nuits duraient 8h mais souvent il restait le biberon de 4h du mat’ pour Zoé. Ouille !

Du jour au lendemain, il a disparu ! Pour les quatre mois, début avril, nos amours sont toutes les deux passées sur 4 biberons par jour le dernier vers 20h. Direction le dodo vers 21h… Pour un réveil très souvent vers 9h… LE PIED !!!!!

J’admire la relative facilité avec laquelle on vous couche le soir… Vous êtes fatiguées, donc il faut réussir à prendre la direction du lit avant que l’énervement ne fasse trop surface. 

La journée, ce sont plusieurs petites siestes de 30-45min, en fin de matinée, dans l’après-midi et en début de soirée. 

Alors, aujourd’hui à quatre mois et demi, nous avons un beau rythme, tranquille, calme et relativement reposant (avec de la fatigue tout de même, on a deux bébés !) Mais, qu’adviendra t-il lorsque Maman va retourner au travail ? Lorsque les dents viendront pointer leurs nez ? Ou quand les microbes nous embêterons ? ….